La Retirada : exposition multimédia du 27 janvier au 29 février 2019férence-débat sur l'intelligence artificielle

La Retirada : exposition multimedia

Du 27 janvier au 29 février 2020

Exposition multimédia, projections, performance autour de la Retirada.

Contexte

Il y a 80 ans, 450.000 espagnols fuyaient l’avancée de l’armée franquiste pour chercher refuge en France. Certains furent dispersés en train dans toute la France, d’autres furent enfermés dans des camps émaillant une bonne part de l’actuelle Occitanie. Dans le cadre de la commémoration de ces événements, qui concernent de près notre territoire, plusieurs acteurs locaux ont lancé des initiatives tous azimuts : la Colonie Espagnole bien sûr, mais aussi le CIRDOC, la MJC, la ville ou l’Agglo. L’IUT de Béziers a souhaité s’associer à cette dynamique porteuse en assumant sa fonction culturelle et pédagogique, dans le cadre des enseignements artistiques et de langue et culture étrangère. Après un premier volet consacré au cinéma d’animation à l’automne, l’IUT propose un deuxième temps fort en janvier : une exposition multimedia. Le cycle se refermera en mars par un dernier événement et non des moindres... à suivre !

27 janvier-29 février. Exposition multimédia « VIDAS / VOIES : trajectoires singulières et engagements remarquables sur les chemins de la Retirada ». IUT. Entrée libre.

Le 26 janvier 1939, Barcelone tombait aux mains des troupes franquistes, événement qui provoqua le départ de centaines de milliers de républicains sur les routes de l’exil. Plus de 80 ans plus tard, les étudiants de l’IUT (Départements Techniques de Commercialisation et Métiers du Multimédia et Internet) ont suivi la trace de certains de ces exilés, en recueillant leur témoignages et en restituant leur trajectoire, individuelle ou collective, sous diverses formes artistiques et multimédia. Les femmes biterroises sont particulièrement à l’honneur dans ces restitutions : Sara Berenguer et le mouvement Mujeres Libres (féministes libertaires), Marysol Graells, Maria Feliu et María del Pilar Cifredo. Ces histoires singulières nous ouvrent des pistes de réflexion sur le sens et l’impact de l’exil et, dans certains cas sur l’importance de l’engagement politique et artistique.

Vernissage et surprises le 27 janvier à 18h. Ouvert à tous.

Le 27 janvier à 18h aura lieu le vernissage de l’exposition en présence de ses protagonistes (témoins, concepteurs et auteurs, artistes et partenaires). Cette inauguration, ouverte à tous, proposera un riche programme :

Nous vous attendons nombreux pour découvrir des histoires passionnantes et inédites et pour que la mémoire se transmette d’une génération à l’autre, sur des thématiques toujours aussi actuelles que celle des migrations et de l’exil.