Tech Dat RT 2019 - Internet des Objets - IOT

Le département Réseaux et Télécoms fait sa Tech Day, le mardi 25 juin 2019 à l'IUT de Béziers, une journée professionnelle autour de l'Internet des objets.

Tech Day RT 2019 - Internet des Objets et intelligence distribuéePourquoi une Tech Day ?

Cette journée a vocation à offrir une interaction entre les étudiants du DUT Réseaux et Télécoms et des professionnels (concepteurs, chef de projets, responsable qualité...) autour d'une thématique. En 2019, le département R&T a fait le choix de l'Internet des objets, un des enjeux phare de son secteur d'activité.

Séminaire sur l'intelligence distribuée dans le contexte de l'Internet des Objets.

Ce séminaire organisé dans le cadre de la journée TECH DAY, vous propose un état de l’art sur le sujet, avec en fil rouge l’intelligence artificielle au plus près du capteur et l’impact que cela engendre sur l’IoT. L’ensemble du séminaire sera illustré par des exemples concrets de projets, réalisés par les étudiants du département Réseaux et Télécommunications dans le cadre de leur cursus.

Le séminaire s'adresse aux concepteurs de systèmes embarqués et d’objets connectés, aux responsables qualité, aux chefs de projet…
L
e séminaire est gratuit, l'inscription est obligatoire (date limite : vendredi 21 juin). (lien d'inscription)

Organisme d’aide à l’innovation par l’intégration de systèmes électroniques et de logiciel embarquéProgramme du séminaire :

Le développement logiciel et la sécurisation de vos objets connectés

Intervenant : 

Guillaume BOGUSZEWSKI - Président de CYLEONE
Yann RAVEL-SIBILLOT - CTO Cooptek et Big Mama
Pierre NACCACHE – Président d’ASYSTOM
Jérémie FOURMANN, PhD Co-founder & CSO Liberty Rider
Philippe SUBERVIE, Directeur Général HITECH ONE.

09h45 : Accueil  

10h00 : Introduction par les organisateurs

10h15–11h45 (Yann RAVEL-SIBILLOT) : L’intelligence artificielle dans vos systèmes embarqués (IoT) grâce au Edge computing.
Le potentiel de l’intelligence artificielle n’est plus à démontrer, cependant les données exploitées dans le cadre de telle solution d’IA se heurte à des contraintes autant structurelles que législatives. C’est là qu’intervient le Edge Computing pour décentraliser le déploiement des modèles de Machine Learning ou Deep Learning au plus près de son utilisation, s’abstrayant ainsi des notions de vie privée et latence, permettant de créer beaucoup plus de valeur.

I. Les contraintes pour une intelligence artificielle efficace

  1. C’est quoi un projet IA ?
  2. Les applications
  3. La puissance de calcul
  4. La vie privée, RGPD
  5. Comment développer des algorithmes/Modèles ?

Définition des particularités associés à un projet mêlant de ‘IA, avec l’utilisation d’exemple. . Mise en contexte des contraintes et besoin spécifiques.

II. La solution apportée grâce au Edge computing IA

  1. Les contraintes à respecter
  2. Les solutions existantes
  3. Pour quelle problématique ? => Inférence

III. La mise en place, démo rapide OU cas d’application concret

  1. Neural Stick – Movidius
  2. Edge TPU – Google

11h45–12h30 (Pierre NACCACHE- Société ASYSTOM) : Les capteurs et objets connectés au service de la maintenance
Asystom a développé une solution, autonome qui permet d'analyser le fonctionnement des machines en temps réel et en permanence. Le produit truffée d'algorithmes et d'intelligence artificielle mesure l'usure des machines mais aussi la prévention des pannes. Il s'agit de «machine learning», un auto-apprentissage autonome. 

12h30 – 14h00 : Pause déjeuner en salle modulable autour d'une session de posters de travaux étudiants (Réseaux et télécoms - IOT).

13h45 - 14h30 (Guillaume BOGUSZEWSKI) :  Le EDGE COMPUTING pour les industries à environnements sévères
Le Edge Computing devient indispensable pour les solutions IOT de diagnostic Industriel. La mission de CYLEONE fut de repousser les limites de ce diagnostic grâce à la technologie SMART EDGE COMPUTING (SEC). Associée à une solution IOT brevetée, cette technologie permet le EDGE COMPUTING dans les environnements les plus sévères mais également de lever les verrous d’interopérabilité pour chaque étape de la chaine de valeur de la donnée et les verrous de communication entre les objets connectés et les logiciels d’analyse. SEC va au-delà du Edge Computing, la visualisation en temps réel de l’analyse des données ainsi que l’interaction entre l’expert et le diagnostic, toujours en temps réel est unique sur le marché de l’IOT Industriel.

14h30 - 15h15 : (Jérémie FOURRANT) : Retour d’expérience sur l’application Liberty Rider et l’edge computing pour la détection de chute.
L'idée derrière cette application est assez simple : si votre smartphone, via ses nombreux capteurs, détecte une situation anormale, telle une chute alors que vous rouliez, Liberty Rider considère qu'il y a "incident" et affiche un message pour s'assurer que vous allez bien. Si vous n'êtes pas en état de cliquer sur la bouton de validation, les services de Liberty Rider recensent un "accident" et vont alors appeler. Sans réponse positive, ils préviennent alors les secours puisqu'ils possèdent les coordonnées GPS de votre dernière position connue avant l'accident.

15h15 - 16h00 : (Philippe SUBERVIE) : Retour d’expérience Hitech One sur le défi de l’intégration de la Blockchain au sein de l’IoT
Suite à une veille technologique prolongée, la société Hitech One a pris la décision en 2017 d’allouer des ressources de son laboratoire Recherche & Développement à la technologie Blockchain, l’une des découvertes les plus fondamentales de l’histoire de l’informatique. Nos équipes ont constaté que la prochaine évolution des objets connectés ne pouvaient se faire sans les atouts majeurs que présente la Blockchain.

16h00 - 16h15 : Conclusion de la journée - Questions/Réponses