Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partir à l'étranger

Acquérir une expérience personnelle et gagner en autonomie

Enrichir ses connaissances du métier

Découvrir d’autres usages et savoirs-faire

Améliorer sa pratique d’une langue étrangère

Favoriser son insertion professionnelle ou sa poursuite d’études

Overhead portrait of international students waiting for test in college. Group of university mates sitting on the floor with books and laptops, doing homework.
crédit: lookstudio

Stages et dossier de mobilité

      Trois points importants sont à souligner      concernant les stages à l’étranger :

  •  Les aides à la mobilité dans le cadre d’un stage sont disponibles qu’à partir de 6 semaines de mobilité. Contactez le secrétariat de Relations internationales pour plus d’informations.
  •  Un stage à l’étranger est un projet qui se prépare à l’avance, trois mois environ, par rapport à un stage en France. En effet, plusieurs démarches sont à prévoir : recherche de stage, demande d’aides, recherche de logement, assurances à l’étranger, signature de la convention…
  • S’assurer que le pays de destination soit sûr : crise sanitaire, conflits internes… Vous devez informer le secrétariat des Relations Internationales sur votre destination pour ainsi obtenir l’accord de l’UM et partir en sécurité (formulaire à remplir).

Pour effectuer un stage à l’étranger vous devez le trouver par vos propres moyens.

 Les sites  cursusmundus.com/, erasmusintern.org/, jeunesseenaction.fr/etudes/erasmus https://ec.europa.eu

https://www.euroguidance-france.org, donnent pleins de conseils pratiques pour trouver et partir en stage à l’étranger.

Si vous désirez effectuer un stage à Londres, le site Internet https://londres-facile-expatriation.business.site/ vous propose leurs services (payant).

Pour des stages au Royaume Uni : https://www.studentjob.co.uk/internship

Tous les pays n’ont pas les mêmes exigences au niveau de la candidature. Le site Europass, crée par l’Union Européenne, vous permet de rédiger un CV « international » ainsi qu’une lettre de motivation www.onlinecv.fr

Il est fortement conseillé de démarrer les recherches ainsi que les démarches administratives (convention/dossier de mobilité) au moins 3 mois à l’avance. De plus, selon votre nationalité et votre destination vous devrez vérifier les démarches consulaires à accomplir, sur le site de l’Ambassade du pays concerné (visa, passeport, permis de travail…).

Attention ! Certaines destinations doivent obtenir l’accord du Fonctionnaire de Sécurité et de la Défense de l’Université de Montpellier. Adressez-vous au secrétariat des Relations Internationales pour savoir si votre lieu de stage est concerné par cette condition et la procédure.

Rémunération : pour un stage à l’étranger, c’est la règlementation du pays qui s’applique, la rémunération n’est donc pas obligatoire si la législation du pays ne l’impose pas.

Pour partir en stage à l’étranger, vous devrez obligatoirement fournir avant votre départ, au secrétariat des relations internationales, les documents suivants :

  • Attestation responsabilité Civile avec extension hors du territoire français mentionnant les dates de début et de fin du stage ainsi que la destination.
  • Attestation assistance-rapatriement mentionnant les dates de début et de fin du stage ainsi que la destination.
  • Copie d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport si stage hors union européenne) en cours de validité.
  • Copie de l’attestation d’affiliation à la sécurité sociale au nom de l’étudiant en cours de validité.
  • Copie de la carte européenne d’assurance maladie (uniquement pour les stages en Europe) à demander auprès de votre sécurité sociale.
  • Et d’autres documents vous seront demandés, selon le type de bourse à laquelle vous pouvez prétendre.

Une fois, ces documents fournis, le service des Relations Internationales se chargera de :

  • Faire la demande de la couverture d’assurance maladie pour les destinations de l’Union européenne et au Québec et vous informera des dispositifs existants pour les autres destinations
  • Faire la demande de la couverture Accident du Travail à l’étranger auprès de la caisse d’assurance maladie de l’Hérault, pour toutes les destinations

 Enfin, avant de partir :

  • Il est fortement conseillé de souscrire à une assurance maladie complémentaire spécifique valable pour le pays de destination et pour toute la durée du stage. Pour les destinations hors Union européenne, vous devez vous inscrire sur le site du ministère des affaires étrangères : ARIANE

Parcours et mobilité

Durant votre cursus de B.U.T, vous avez la possibilité de partir étudier en 3ème année à l’étranger tout en restant inscrit administrativement à l’IUT de Béziers. Pour cela, l’IUT a signé différents accords d’échanges avec des universités européennes dans le cadre du programme Erasmus+ mais également des accords bilatéraux avec des universités Hors Europe. (voir carte interactive)

Ces différents accords permettent aux étudiants de bénéficier d’un statut, de bourses et d’exemption des droits d’inscription* dans le pays de destination.

Dans le cadre de votre mobilité d’études, et selon votre parcours pédagogique :

  • Vous partez un semestre complet
  • Vous choisissez vos matières avec votre responsable pédagogique
  • Vous devez valider des crédits ECTS et un mémoire avec une soutenance à la fin 
  • Vous gardez la sécurité sociale étudiante française.

Il est absolument nécessaire de préparer sa mobilité à l’avance. Une réunion d’information a lieu courant du mois d’octobre pour une mobilité études à l’étranger l’année suivante. Toutes les informations concernant cette réunion sont disponibles sur le Moodle UM: https://moodle.umontpellier.fr/course/view.php?id=26268

Aides à la Mobilité

  • Etre inscrit à l’Université de Montpellier à un diplôme national
  • Etre boursier national du CROUS (échelon 0 inclus)
  • Durée de la mobilité : de 2 à 9 mois maximum
  • Montant : 400 euros par mois
  • Durée de la mobilité stage : de 2 à 6 mois maximum
  • Montant mobilités stage à partir de 2 mois: entre 840 euros et 1040 euros, selon la destination.
  • Durée de la mobilité études : de 2 à 12 mois maximum
  • Montant mobilités études pour 9 mois: entre 2 430 et 3 330 euros, selon la destination.
  • Critères de sélection : seuil de gratification fixé sous 1200 euros bruts par mois (cf. Convention)

Il existe des compléments d’aide pour tous les deux types de mobilités, études et stage :

  • Complément inclusion +250 euros par mois financés
  • Complément transport écoresponsable +50 euros

Sont éligibles au complément inclusion, les étudiants dans les cas suivants :

  1. En situation de handicap ou d’affection de longue durée (ALD)
  2. Habitant dans une commune classée Zones de revitalisation rurale (ZRR) zonage-de-politiques-publiques/https://www.observatoire-des-territoires.gouv.fr/
  3. Habitant à une adresse classée Quartiers Prioritaires de la Ville https://sig.ville.gouv.fr/
  4. Boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux échelons 6 et 7
  5. Appartenant à un foyer dont le Quotient familial CAF est inférieur ou égal à 551€

Critères de sélection Région (Bourses d’Études et de Stage Région et FRIM):seuil de gratification fixé au montant réglementaire mensuel correspondant à 15 % du plafond de la Sécurité Sociale (cf. convention de stage)

Elle compte 2 dispositifs de
mobilité à l’international :

1-Pour les boursiers sur critères sociaux (CROUS):

• Mobilité dans le monde entier
mais bourse non cumulable avec la bourse Erasmus+

• Durée de la mobilité stage et
études : de 6 à 36 semaines par année universitaire

• Montant : 75€ par semaine pleine de mobilité (1 semaine pleine correspondant à 5 jours ouvrés) Exemple : 1 mois = 4 semaines pleines soit 300€/mois.

• Bourse cumulable avec la bourse AMI

.     Pour les étudiants inscrits en  2ème
année de BUT

 Ce dispositif est directement géré par
la région

Une inscription est à faire en ligne impérativement avant le début de la mobilité sous peine d’inéligibilité.

Site d’inscription: https://del.laregion.fr

2-Pour les non boursiers sur critères sociaux (CROUS) : Forfait régional individualisé à la mobilité (FRIM)

Pour les étudiants inscrits en  2èmeannée de BUT

• Mobilité hors Europe

• Durée de la mobilité stage et études: de 2 mois à 9 mois maximum

• Montant : 75€ par semaine pleine

• Condition d’éligibilité : avoir
un quotient familial inférieur ou égal à 25000€. Le quotient familial étant le
revenu imposable divisé par le nombre de part (exemple : si le revenu imposable
est de 50000€ et le nombre de part 2.5, le quotient familial = 20000€ (50000/2.5)

• Les étudiants étrangers qui
souhaitent effectuer une mobilité dans leur pays ne peuvent pas prétendre aux
dispositifs de financement de la région.

Dispositif géré par le bureau des Relations Internationales de l’IUT de Béziers

  • Mobilité en Catalogne ou aux îles Baléares
  • Durée de la mobilité stage : 6 semaines minimum
  • Etre étudiant en 2ème année de BUT
  • Montant : chèque de 600€

Dispositif directement géré par la région Occitanie

Mobilité dans une entreprise faisant partie de la zone de coopération de la région Occitanie :

  • Lam Dong (Viêt-Nam)
  • Sud Comoé et Grands ponts (Côte d’Ivoire)
  • Battambang (Cambodge),
  • Sichuan (Chine),
  • Kyoto, Aichi (Japon)
  • Tubas et les Vallées du Nord (Palestine)
  • L’Oriental, Fès-Meknès et Casablanca Settat (Maroc)
  • Aragon (Espagne)
  • Allemagne

Cette liste est susceptible d’évoluer en cours d’année. Dispositif directement géré par la région Occitanie.

  • Durée de la mobilité stage : 6 semaines minimum
  • Être étudiant en 2ème année de BUT
  • Montant : 600€

Plus d’informations sur les bourses gérées par la Région : https://www.laregion.fr/Aides-mobilite-etudiants

  • Etre étudiant en 2 année BUT ou licence professionnelle;
  • Avoir la nationalité française;
  • Avoir moins de 35 ans;
  • Le séjour doit se dérouler hors Europe au sens de l’ancienne Europe des 15 (les pays ayant intégré l’Union plus récemment sont éligibles), hors Canada francophone et hors Suisse. Les stages effectués dans les pays de l’OCDE sont étudiés de façon non-prioritaire;
  • Durée de stage 10 semaines minimum.
  • Montant : ± 500 à 2000€ varie en fonction de la pertinence du projet, des ressources de l’étudiant, des frais occasionnés par le séjour.

Le stage fera l’objet d’un suivi régulier avec rapports écrits du stagiaire, du tuteur en entreprise et du tuteur enseignant étranger et d’une évaluation finale sous forme d’une note. A l’issu du séjour, la rédaction d’un autre rapport sera également notée avec présentation devant un jury.

Le dossier de candidature est à retirer au secrétariat des Relations Internationales (bureau A034).

Date limite de candidature : 30 janvier 2023