HOAP3Le film "Avatar" pour de vrai à l'IUT

Vous avez certainement vu le film Avatar de James Cameron dans lequel un humain paraplégique placé dans un caisson est réincarné dans le corps biologique d'un être hybride qu'il pilote à distance par son esprit. Il s'agit d'une réincarnation, au sens premier du terme.

C'est ce type d'expérience qui a eu lieu à l'IUT de Béziers, au début du mois de janvier 2012, entre des sujets humains (pilotes) et le robot humanoïde HOAP-3.

Le sujet était allongé dans un caisson d'IRM fonctionnelle (imagerie par résonance magnétique), tels que ceux que l'on trouve dans les hôpitaux, dans le laboratoire de recherche en neuroscience de l'institut Weizmann à Rehovot (Israel). L'opérateur percevait l'environnement du robot à travers les deux caméras qui sont disposées dans ses yeux. L'analyse de son activité cérébrale permettait aux ordinateurs de "voir" sa pensée, résumée en trois commandes : en avant, à droite, à gauche. Le robot HOAP-3 qui exécutait ces commandes était à Béziers, à l'IUT.

Dans l'expérience, un collaborateur indiquait par des signes le chemin à suivre, en se plaçant devant le robot. Le "pilote" devait le suivre.

Dans la série de photos ci-dessous le pilote était une femme.

Scanner IRM Vue par le robot
Opératrice dans le caisson d'IRM Ce que voit l'opératrice au travers des yeux du robot
Pensée Analyse de la pensée
Analyse en temps réel de l'activité cérébrale de l'opératrice

Caméra de contrôle du robot


Caméra de contrôle du déplacement du robot


Le robot HOAP-3 a été prêté par le LIRMM (Laboratoire d'Informatique, Robotique et Microélectronique de Montpellier ) pour quelques mois.

L' expérience dont il est question dans cet article se déroule dans le cadre du projet européen de recherche VERE (http://www.vereproject.eu), auquel participent des enseignants chercheurs de l'IUT de Béziers, Université Montpellier 2.

{socialbuttons}